HISTOIRE DE SOIE


Né de la collaboration avec l'illustratrice Roseline D'oreye , les foulards Almasi sont la prolongation de la collection des sacs Almasi . Foulard dont le dessin illustre la richesse du bassin Central Africain sur une matière aussi noble que la twill de soie.



L'ILLUSTRATRICE ROSELINE D'OREYE


D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Roseline a toujours dessiné. Plus qu’une passion, cet acte simple est un exutoire, une vocation et un sacerdoce. Illustratrice de formation, et après été enseignante durant 10 ans, Roseline explore désormais la création sous de multiples biais (livres, dessins, peintures, infographie, histoires, animation, etc.) Passionnée par l’humain, le mouvement, les couleurs, la diversité du monde, les visages, les émotions et la beauté (qu’elle trouve partout), Roseline ramène de chacun de ses voyages un carnet dans lequel se superposent les dessins et se recomposent les croquis pour former des œuvres nouvelles, uniques et variées. Chaque carnet hume le pays duquel il est né et offre un trésor de ressources créatives à l’artiste.

 

INSPIRATIONS




Le foulard de Soie allie le bijou à l’étoffe, la modernité à la tradition, la couleur au graphisme, l’exotisme au quotidien. Accessoire de mode ou œuvre d’art ?...

Créer des foulards pour Zagapali est apparu comme une évidence. Ce morceau d’étoffe associe nombre de ses passions et permet à Roseline de créer des compositions originales dans lesquelles s’expriment son goût pour les voyages, sa sensibilité aux couleurs, sa fascination pour la nature, son émerveillement pour le genre humain, et la poésie qu’elle capte partout. La composition en carré de ces créations offre une structure équilibrée (rappelant le mandala), qui, par son harmonie naturelle, fait danser les formes et vibrer les couleurs.

 

INFLUENCES

 

Donner vie à la beauté de l’Afrique, dont les terres chaudes, la nature chatoyante et l’histoire dense ont inspiré pléthore de créateurs, est un hommage qu’elle aime rendre à ce continent qui a toujours exercé sur elle un mystérieux attrait. L’art africain puise ses racines dans les origines de notre humanité. Renouveler ces expressions archaïques est un retour aux sources autant qu’une célébration de la vie aujourd’hui.